Historique de la Confrérie

La confrérie vinique des Bienheureux du Frankstein est née en 1990 de la volonté du comité du syndicat viticole et de quelques personnes du milieu du vin de faire connaître les vins de Dambach-la-Ville, et en particulier le Grand Cru Frankstein, à un échelon national et international.

La confrérie se structure en « Conseil des Grands Bienheureux du Frankstein », avec à sa tête le Vénérable Bienheureux.

Les membres du Conseil des Six occupent des charges particulières :

  • le Grand Vénérable, président du conseil d’administration,
  • le Barillard du Brandbuckel, maître des caves,
  • le Harangueur du Geispel, animateur,
  • le Héraut du Frauenberg, relations publiques,
  • le Chambellan du Bischberg, maître de cérémonie,
  • le Boutillier du Rutenberg, intendant,
  • le Bailli du Lanzenberg, service d’ordre,
  • le Seigneur du Bischberg, ambassadeur.

Toute personne motivée par la promotion des vins de Dambach pourra faire acte de candidature et devenir aspirant.

Le costume, veste lie de vin, tablier de tonnelier (Kiefferschurz), et béret noir, s’inspire de l’importante tradition de tonnellerie de Dambach-la-Ville. Le premier vénérable a été Gilbert Beck, suivi de Louis Hauller, Alex Schaeffer, André Ruhlmann, Henri Goettmann, Hubert Beck et Philippe Gisselbrecht.

Dès sa création, la confrérie a commencé à se constituer une vinothèque en sélectionnant les meilleurs vins de chaque millésime. Le maître des caves, Pierre Arnold, veille sur ce trésor que le public peut déguster lors des fêtes de la confrérie.

Les confrères usent de leurs relations pour avoir un public très large et intéressé lors de leurs présentations du millésime et vinades. L’oenologue Alex Schaeffer donne des conseils pour la manière de commenter ces vins en public.

La confrérie met en valeur les deux originalités de Dambach-la-Ville : le granit et l’ours !